Notre consultation citoyenne sur l’ensemble des quartiers de la ville de Lens fait clairement ressortir un sentiment d’insécurité pour plusieurs secteurs bien identifiés.

La ville s’est dotée d’équipements de vidéosurveillance supplémentaires depuis nos derniers grands événements sportifs nationaux. C’est bien. Mais pas suffisant.

Malgré les renforts de police , le sentiment d’insécurité de nos concitoyens progresse. Je préconise une accélération progressive du dispositif de vidéosurveillance sur des secteurs prioritaires puis sur l’ensemble de la ville de Lens.

Ce sera sans effet malheureusement si parallèlement la ville de Lens ne se dote pas d’une véritable police municipale avec des moyens comparables à ce qui a été mis en place à Lievin.

Je suis favorable à consulter par référendum l’ensemble des Lensois et Lensoises sur ce sujet de la création d’une police municipale à Lens (il s’agit d’un investissement coûteux annuellement qui implique des arbitrages budgétaires et donc que ce choix soit clairement validé par une majorité de nos concitoyens)

Mais ce ne sera pas suffisant pour améliorer la situation sur l’ensemble de l’agglomération Lens Lievin. Ce qui y contribuera c’est qu’en constatant l’amélioration des résultats de délinquance et d’incivilités sur les deux villes principales que sont Lens et Lievin, l’ensemble des autres communes de l’agglomération se dote également d’un tel dispositif mais mutualisé.

Afin d’éclairer ce sujet, voici un exemple en vidéo de ce qu’a fait Orléans (ville 3x plus importante en taille que Lens) depuis plusieurs années. Même si cela date un peu c’est complètement d’actualité.

Interview de l’adjoint au maire d’Orleans chargé de la sécurité

Share and Enjoy !

0Shares
0 0