Lorsque l’on se glorifie de gagner quelques centaines d’habitants sur la ville de Lens et que l’on arrive à 31614 habitants, c’est oublier un peu vite que sur la période 2011 – 2016 on en a perdu 3500 …. et beaucoup plus si l’on recule dans le temps !

La Voix du Nord a publié le 3 janvier 2019 la synthèse suivante :

Extrait Voix du Nord du 3 janvier 2019

Puis elle a extrait celles qui en perdaient le plus sur la période 2011-2016 :

Extrait Voix du Nord du 3 Janvier 2019

Les chiffres parlent d’eux-mêmes…. et indiquer dans une publication municipale sur les réseaux sociaux que la ville est redevenue attractive et qu’il y fait bon vivre, c’est au bas mot une exagération qu’il faut ramener à la réalité.

Lorsque je fais référence à la perte d’ habitants à Lens dans une interview récente (Voix du Nord) , j’utilise non seulement les chiffres ci-dessus mais également les propres informations de la municipalité qu’elle a fourni dans le projet de révision du Plan Local d’Urbanisme , dont voici quelques extraits :

Évolution population de Lens notre 1975 et 2016
Évolution soldes naturels et migratoires à Lens entre 1975 et 2016
Évolution comparée du nombre de logements par rapport à la population entre 1975 et 2016

Ce qui est anormal dans ces évolutions sur longue période, c’est de constater que Lens sous administration socialiste a perdu inexorablement des milliers d’habitants. Et durant la même période, le nombre de logements vacants sur la commune n’a cessé de croître comme l’indique le graphique suivant :

Évolution du parc de logements de Lens depuis 1975

On atteint quasiment les 3000 logements vacants à lens à fin 2016…. À combien est on aujourd’hui monsieur le maire ?

La solution de la majorité actuelle consiste à construire de plus en plus de logements pour compenser les pertes d’habitants …. c’est oublier un peu vite que l’on ne peut pas remplir une baignoire qui continue chaque jour de se vider…. Il faut redonner en priorité une qualité de vie et d’air dans la commune pour arrêter cette hémorragie constante !

Typologie du parc de logements en 2016

Avec plus de 17% de logements vacants et environ 20% de surfaces commerciales vacantes, il est exagéré de dire que la ville est redevenue attractive …. Comme candidat à la mairie de Lens , je le souhaite ardemment, mais le principe de réalité m’amène à un peu plus de prudence et à rappeler que notre programme permettra effectivement de le redevenir durant la prochaine mandature….

PS : par honnêteté envers les électeurs et les citoyens lensois, je rappelle que notre liste Bruno DUCASTEL – Agir Pour Lens est citoyenne et indépendante de tous partis politiques. Elle propose un programme de redynamisation de la ville co-construit avec les habitants.

Le candidat maire sortant est quant à lui investi par le PS et bénéficie du soutien réel de La République En Marche ce qui devrait se vérifier avec la composition de sa liste de colistiers…..

Bruno DUCASTEL – Conseiller Municipal de Lens – Candidat sans étiquette aux élections municipales des 15 & 22 mars 2020